Accueil > Investissement locatif > Dossiers experts > Placements immobiliers, financiers et boursiers > Placements réglementés > Bourse : faites preuve de prudence tant que la croissance ne se confirme pas

Bourse : faites preuve de prudence tant que la croissance ne se confirme pas

Rechercher dans ce sous-dossier

Hors Europe, les grands indices boursiers mondiaux ont atteint des sommets en 2014. Un bel optimisme qui contraste avec une croissance encore modeste, voire médiocre en Europe. Reste qu’il va désormais falloir être plus prudent et sélectionner avec soin les actions et les pays dans lesquels investir.

Article
L’année 2014 s’est révélée satisfaisante, y compris en Europe, malgré une rechute de mi-septembre à mi-octobre (– 10 % pour le CAC 40, perte rapidement comblée), sur fond de croissance décevante. La situation a été encore plus favorable aux États-Unis et au Japon, dont les principaux indices volent de record en record. Sur les 11 premiers mois de l’année 2014, la performance des marchés actions est quasiment partout positive : + 3 % en Allemagne, + 5 % en France, + 7 % au Japon et + 8 % aux États-Unis. La hausse va-t-elle se poursuivre ?
Nous recommandons désormais la prudence, tant la Bourse semble en décalage avec l’économie réelle. Malgré les nombreuses mesures de soutien à l’économie des principales banques centrales, la croissance économique mondiale reste modérée, + 3,3 % en 2014, selon le Fonds monétaire international (FMI), alors que les principales places boursières se sont envolées de plus de 50 % sur les 3 dernières années. Si rien ne laisse présager un krach dans les mois à venir, les marchés risquent cependant d’être chahutés tant que la croissance, notamment en Europe, ne se confirme pas.
Fiscalité. Les plus-values réalisées sur un compte-titres sont soumises aux prélèvements sociaux de 15,50 % et à l’impôt sur le revenu, après un abattement variable selon la durée de détention des titres (voir Compte-titres : encore quelques atouts malgré une fiscalité alourdie). Dans le cadre d’un Plan d’épargne en actions (PEA), plus-values et dividendes ne sont imposés qu’au moment du retrait (seuls les prélèvements sociaux sont dus après 5 ans, voir aussi La taxation des gains varie selon l’ancienneté du PEA). Souscrits en tant qu’unités de compte d’un contrat d’assurance vie, les fonds investis sur les marchés boursiers peuvent aussi bénéficier de sa fiscalité avantageuse (voir Assurance vie : même moins rentable, elle reste un placement incontournable).
Indices et chiffres
Nom Date d'ajout de la source
Les actions ont continué sur leur lancée 18/12/2014
L'or ne brille plus 18/12/2014
Fonds flexibles : profitez des hausses en minimisant les baisses 18/12/2014
Sources légales
Nom Date d'ajout de la source
Projet de loi de finances pour 2015 (PLF 2015), (texte initial n° 2234, Assemblée nationale, 01/10/2014) 02/10/2014
Pour lire cet article et ses sources connectez-vous ou abonnez-vous !
Se connecter
NOUVEL ABONNÉ ? S'INSCRIRE
Contactez-nous au 01 57 08 61 70
Nouvel Abonné
Pour une information sur notre tarification ou sur l’étendue des services proposés, nous vous invitons à remplir le formulaire.