Le marché immobilier de la location est en berne

Rechercher dans ce sous-dossier

Progression minime des loyers, fort ralentissement de l’activité, travaux en berne dans les logements… tous les indicateurs sont au rouge. La dégradation du marché locatif, amorcée il y a un an, se confirme.

Article
Selon les derniers chiffres de Clameur*, le niveau de la hausse des loyers enregistré sur les cinq premiers mois de l’année, lors d’une relocation ou d’une location nouvelle, n’a pas dépassé 1,1 %, soit +1,4 % en Ile-de-France et +1 % en province. À peine un frémissement, qui situe l’évolution des loyers légèrement au-dessus de celle de l’inflation, à 0,7 % sur la même période, selon l’Insee. « Le marché a retrouvé quelques couleurs avec l’arrivée du printemps, sauf que ce phénomène est récurrent tous les ans. Le problème est qu’il n’a pas rebondi pour autant », souligne Michel Mouillart, professeur d’économie à Paris et auteur de la note de conjoncture. Alors que les bailleurs sont toujours confrontés à une demande locative affaiblie par la montée du chômage et les incertitudes liées au pouvoir d’achat, l’activité du marché locatif reste globalement déprimée.
Sources légales
Nom Date d'ajout de la source
Etude de Clameur du 03/06/2014 : les loyers dans 733 villes 04/06/2014
Pour lire cet article et ses sources connectez-vous ou abonnez-vous !
Se connecter
NOUVEL ABONNÉ ? S'INSCRIRE
Contactez-nous au 01 57 08 61 70
Nouvel Abonné
Pour une information sur notre tarification ou sur l’étendue des services proposés, nous vous invitons à remplir le formulaire.