Les Pages Jaunes : pas de publication de données personnelles sans information

Rechercher dans ce sous-dossier

Pages Jaunes a demandé, en vain, au Conseil d’État l’annulation de l’avertissement public que la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) lui avait infligé en 2011. La société avait été sanctionnée pour avoir, notamment, agrégé au service d’annuaire Pages Blanches des données personnelles qu’elle avait extraites de réseaux sociaux (Copains d’avant, Facebook, LinkedIn, Viadeo, etc.), sans que les 25 millions de personnes concernées n’en aient été averties. Le Conseil d’État condamne également la collecte des adresses IP associées aux contenus, dates et heures des requêtes effectuées sur le portail de la société (CE, n° 353193 du 12.3.14).

Sources légales
Nom Date d'ajout de la source
Conseil d'État, du 12/03/2014, n° 353193 : pages jaunes 23/05/2014
Pour lire cet article et ses sources connectez-vous ou abonnez-vous !
Se connecter
NOUVEL ABONNÉ ? S'INSCRIRE
Contactez-nous au 01 57 08 61 70
Nouvel Abonné
Pour une information sur notre tarification ou sur l’étendue des services proposés, nous vous invitons à remplir le formulaire.