Trois pistes pour payer moins cher ses médicaments

Rechercher dans ce sous-dossier

De plus en plus de Français se rendent directement chez leur pharmacien pour se soigner et dépensent, chaque année, plus de 2 milliards d’euros en automédication non remboursée. Voici les différentes pistes pour se soigner moins cher.

Article
Maalox ou Xolaam ? À part le nom inversé, où est la différence ? Tous deux sont des médicaments contre les brûlures d’estomac, tous deux se présentent sous forme de boîte de 40 comprimés blancs à croquer et contiennent la même quantité d’hydroxyde d’aluminium et d’hydroxyde de magnésium. Il existe pourtant une différence majeure : leur prix ! Vendu à prix libre, le Maalox se paie, en moyenne, 5,04 € dans sa version « goût menthe », soit 48 % plus cher que le Xolaam, son équivalent vignetté vendu à prix fixe à 2,62 € la boîte (également goût menthe). Et s’il est prescrit par un médecin, il est même remboursé par la Sécurité sociale.
Dénicher un médicament équivalant à ceux que l’on a coutume d’acheter : voilà, sans hésitation, le meilleur moyen pour diminuer sa facture de médicaments. Mais ce n’est pas le seul. Comme tous les médicaments non remboursables, reconnaissables à l’absence de vignette, le Maalox a son prix fixé librement par chaque pharmacien. En faisant jouer la concurrence entre officines ou en l’achetant sur internet – une pratique autorisée depuis le 2 janvier 2013 – il est, là encore, possible de diminuer son prix de plus de 40 %. Cet exemple est édifiant et devrait encourager les Français à prendre l’habitude de chercher à payer leurs médicaments au meilleur prix.
Indices et chiffres
Nom Date d'ajout de la source
Les conditions de vente des médicaments 24/04/2014
15 médicaments et leurs équivalents moins chers 24/04/2014
Les variations de prix de 10 médicaments achetés en pharmacie 24/04/2014
Notre sélection de 8 pharmacies en ligne 24/04/2014
Sources légales
Nom Date d'ajout de la source
Arrêté du 20/06/2013 relatif aux bonnes pratiques de dispensation des médicaments par voie électronique, JO du 23 (annulé par décision du Conseil d'Etat nos 370072 du 16/03/2015/ 24/06/2013
Pour lire cet article et ses sources connectez-vous ou abonnez-vous !
Se connecter
NOUVEL ABONNÉ ? S'INSCRIRE
Contactez-nous au 01 57 08 61 70
Nouvel Abonné
Pour une information sur notre tarification ou sur l’étendue des services proposés, nous vous invitons à remplir le formulaire.