Dossier. Les coulisses du recyclage : organiser la seconde vie de nos équipements

Rechercher dans ce sous-dossier

Quand on ne se sert plus d’un appareil électrique ou électronique, on s’en débarrasse. Oui, mais pas n’importe comment : il existe aujourd’hui des solutions durables, et parfois peu connues, pour les recycler.

Article
Où se débarrasser d’une cuisinière ou d’un fer à repasser que l’on vient de troquer contre un modèle neuf ? Certains consommateurs ne se posent pas la question : ils déposent leur réfrigérateur, leur lave-linge, leur téléviseur… sur la voie publique afin que ceux-ci soient enlevés par le service municipal des encombrants, s’ils ne sont pas récupérés entre-temps par des ferrailleurs. Quant aux équipements de petite taille (scie électrique, cafetière, brosse à dents électrique, disque dur externe…), ils sont tout simplement mis à la poubelle. Or, les appareils jetés avec les ordures ménagères sont incinérés, ce qui contribue à la pollution de l’air, des sols et de l’eau, et occasionne un gâchis de matières premières (acier, aluminium, métaux précieux, plastiques…), alors qu’elles pourraient être réutilisées. Par exemple, les matériaux entrant dans la fabrication d’un réfrigérateur peuvent être transformés jusqu’à 93 % en nouvelles matières premières ; ceux d’un écran de téléviseur le sont à près de 89 % (source : Éco-systèmes). Par ailleurs, il est possible de donner le matériel encore en état de marche à des structures caritatives ou d’insertion. Pour offrir une seconde vie à vos déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E), il suffit de connaître les filières de recyclage. 
Pour lire cet article et ses sources connectez-vous ou abonnez-vous !
Se connecter
NOUVEL ABONNÉ ? S'INSCRIRE
Contactez-nous au 01 57 08 61 70
Nouvel Abonné
Pour une information sur notre tarification ou sur l’étendue des services proposés, nous vous invitons à remplir le formulaire.