Défendez vos droits : ma mère a été victime d'un abus de faiblesse suite à un démarchage téléphonique

Rechercher dans ce sous-dossier

Il y a 3 semaines, ma mère, âgée de 87 ans, a reçu un appel téléphonique l'informant qu'elle avait gagné un cadeau à une loterie organisée par un magasin de meubles de sa ville : on lui proposait de venir chercher ce cadeau. S'étant rendue sur place, elle a été prise en mains par un vendeur qui a réussi à lui faire signer une commande de meubles et un chèque d'acompte de 200 €. La commande porte sur un achat de plus de 1 500 €, alors que ma mère ne dispose que d'un revenu mensuel d'environ 1 000 €. J'estime donc que ce commerçant a abusé de la faiblesse de ma mère. Celle-ci, malgré son âge, vit seule depuis la mort de mon père survenue il y a quelques mois, et suit différents traitements médicaux. Elle prend, notamment, des antidépresseurs. Mais le commerçant se refuse absolument à annuler cette commande. Qu'est-il possible de faire ?

Article
Retrouver l'article complet dans la colonne de droite "Compléments associés à l'article"
Indices et chiffres
Nom Date d'ajout de la source
Défendez vos droits : ma mère a été victime d'un abus de faiblesse suite à un démarchage téléphonique 22/08/2011
Pour lire cet article et ses sources connectez-vous ou abonnez-vous !
Se connecter
NOUVEL ABONNÉ ? S'INSCRIRE
Contactez-nous au 01 57 08 61 70
Nouvel Abonné
Pour une information sur notre tarification ou sur l’étendue des services proposés, nous vous invitons à remplir le formulaire.