Conducteurs à risques : les recours possibles

Rechercher dans ce sous-dossier

Ceux qui, pour une raison ou une autre, ont vu leur contrat résilié par leur compagnie d'assurances ont tout de même des solutions pour retrouver une couverture rapidement.

Article
Des sociétés de courtage se sont lancées sur ce créneau des conducteurs "malchanceux" et leur proposent de trouver un autre assureur à un tarif raisonnable. Jean-Pierre Labalette, à la tête de SOS Malus, qui tente de trouver des solutions acceptables pour tous ces automobilistes, explique : "Nous voyons arriver toutes sortes de gens, des chauffeurs "malussés", mais aussi des mauvais payeurs et de plus en plus de personnes âgées. Après 75 ans, mieux vaut ne pas changer de voiture car l'assureur peut en profiter pour vous remercier, jugeant le risque trop grand. Nous n'avons pas intérêt à matraquer tous ces gens qui pourraient finir par rouler sans assurance. Nous parvenons à leur trouver des contrats dont les primes en assurance au tiers vont de 450 à 2 300 € par an".
Pour lire cet article et ses sources connectez-vous ou abonnez-vous !
Se connecter
NOUVEL ABONNÉ ? S'INSCRIRE
Contactez-nous au 01 57 08 61 70
Nouvel Abonné
Pour une information sur notre tarification ou sur l’étendue des services proposés, nous vous invitons à remplir le formulaire.